lien

Talents de P2IO : Jana Crkovska, doctorante à l'IPNO   

Sous la direction de Bruno Espagnon, Jana étudie la production du charme dans les collisions proton-proton et proton-plomb dans l'expérience ALICE au CERN. Cliquez ici pour en savoir plus.

img

Lors de la demi-journée d’échanges entre doctorants organisée le 27 septembre par le LabEx P2IO, Jana a souhaité présenter ses travaux en anglais, langue qu’elle manie parfaitement. Mais elle aurait aussi bien pu employer le français qu’elle parle également couramment, comme le tchèque et le slovaque, ses langues natales. Pour faire bonne mesure, l’espagnol, l’allemand et le suédois lui sont également familiers... Mais ne lui parlez pas d’employer son don des langues pour faire carrière dans la diplomatie. Elle a choisi les sciences pour l’honnêteté intellectuelle et l’ouverture d’esprit qu’elle estime plus fréquentes chez les scientifiques que dans toute autre profession, un bon point pour nous !

Après une scolarité dans le lycée bilingue de Prague, au rythme de 10 heures d’enseignement de français par semaine pendant 2 ans, puis 4 ans d’enseignement intégral en français, elle a intégré l’Université Polytechnique dans la même ville. Elle a rapidement opté pour la physique. Son mémoire de Licence portait sur la physique des ions lourds auprès de l’expérience STAR à BNL, sujet qu’elle a creusé ensuite en Master. Une année Erasmus à l’Université d’Oslo lui a donné envie de faire sa thèse à l’étranger, et c’est naturellement vers la France qu’elle s’est tournée.

Avec le soutien de P2IO, elle étudie actuellement la production du charme dans les collisions proton-proton et proton-plomb dans l’expérience ALICE au CERN, sous la direction de Bruno Espagnon à l’IPN d’Orsay. Elle s’intéresse en particulier à la production du meson J/psi en fonction de la multiplicité des particules chargées dans les collisions proton-plomb à 8 TeV.

Après sa thèse, elle envisage une expérience post-doctorale et serait ouverte à une expérience aux USA. A plus long terme, elle ne serait pas contre revenir dans son pays, enrichie par son parcours international. Hodn? št?stí ! (bonne suite à elle !)

Jean-Christophe Trama pour P2IO

Crédit photographique Philippe Busson, LLR

Retrouvez l'article en pdf ici

 

 

 
I--TRAMA, dépêche du 14/11/2017

 

Retour en haut